L’entrainement du Karatéka

Les bases de travail du karatéka sont :

 1.  Le Kihon ou « La technique de base »

Le Kihon est l’entraînement fondamental de tout karatéka ; sans kihon il n’y a pas de karaté. Ce sont les gammes du karatéka. Le kihon permet de forger le corps et l’esprit afin de parfaire l’efficacité des techniques en tirant le maximum de nos possibilités physiques et mentales. Chaque technique de kihon doit être donné avec le même engagement et la même mobilisation qu’avec un adversaire réel.

2.  Le Kata ou « La forme modèle »

Les katas sont les archives du karaté. Ils ont permis de transmettre, sans écrit, le savoir de maître à élèves depuis des siècles. Ils sont pour la plupart d’origine chinoise et ont été repris par les styles de Karaté d’Okinawa.

On pourrait croire que les Kata sont des combats imaginaires. En réalité Le Kata est un combat réel contre des adversaires imaginaires. Les Kata sont le creuset pour former l’âme et le cœur du karatéka. Chaque kata permet de gravir progressivement les marches de la connaissance.

3.  Les Kumités Conventionnels ou « Le combat codifié »

Il s’agit d’assauts codifiés qui permettent une approche technique et rigoureuse du combat. Ils développent toutes les vertus inhérentes au combattant. La présence réelle d’un adversaire introduit des éléments émotionnels plus importants qu’avec le Kihon ou le Kata ; comme le désir de vaincre, la peur d’être blessé, etc.

 4.  Le Kumité libre ou « Le combat libre »

Le Kumité libre est un combat permettant une certaine spontanéité grâce à une plus grande liberté d’action dans le combat. Le kumité libre permet au karatéka de s’exprimer grâce aux diverses qualités physiques et mentales qu’il aura acquises dans les autres formes de travail que sont le kihon, le  kata et le kumité conventionnel.

Quelque soit le travail du karatéka, la première règle est : le contrôle absolu.

Ce qui permet une pratique en toute sécurité, à tous les âges et à tous les niveaux.

Car contrairement à ce que l’on croit, le karaté n’est pas un sport violent, mais permet plutôt de bien canaliser son énergie.

C’est un sport individuel, pratiqué en club avec un esprit d’équipe et d’entraide.

Quelque soit sa condition physique et son âge, que l’on soit une femme ou un homme, on peut devenir karatéka.

Le karaté est un sport complet qui apporte un réel bien être.

Il permet un développement harmonieux du corps et une amélioration de toutes les qualités physiques comme notamment, l’adresse, la coordination, l’équilibre, la souplesse, l’endurance, la résistance…

Le karaté permet une maîtrise de soi ; de ses émotions, de ses gestes et améliore la confiance en soi.

Ce contenu a été publié dans Karate. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’entrainement du Karatéka

  1. FedORDIMB dit :

    Яркие истории проституток на сайте Girls Room волшебным образом раскрасят ваши будни восхитительными красками и подарят огромное наслаждение. Здесь проститутки и индивидуалки Питера и Москвы не только полностью удовлетворят ваш интерес, но и оправдают любые даже самые откровенные ожидания и фантазии. Рассказы проституток, которые вы здесь найдете помогут почувствовать себя настоящим мачо в сексе. А фото проституток только дополнят ваше удовольствие. На сайте проститутки Новгорода и проститутки Винницы откроют для вас дверь в мир сексуальных удовольствий, проститутки Воронежа и проститутки Днепропетровска помогут Вам ощутить себя любимым и всегда желанным мужчиной, проститутки Крового Рога и проститутки Екатеринберга расскажут самые откровенные истории из своей жизни, проститутки Красноярска и проститутки Николаева откроют для вас науку получения и доставления удовольствия от секса.
    Комната проситуток – истории проституток

    [Répondre]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *